Bachelor thesis

Je suis enseignante, je suis humaine et je ressens, moi aussi, des émotions. : Au sein d’une classe, l’enseignant·e demeure l’adulte de référence. Dans une situation telle que le deuil, quelle place peut-il·elle alors laisser à ses émotions ?

    2022

46 p.

Mémoire de bachelor: Haute École Pédagogique BEJUNE, 2022

French Le sujet de mon travail de bachelor est né de ma pratique professionnelle. En effet, j’ai eu à plusieurs reprises dans mes classes des élèves qui avaient perdu leur maman. Je me suis immédiatement questionnée quant à la réaction à adopter. Durant notre formation primaire, nous ne sommes pas réellement préparés à accompagner un enfant en deuil. Toutefois, de telles situations dramatiques peuvent se produire et si cela devait toucher l’une ou l’un de mes élèves, j’aimerais pouvoir adopter le meilleur comportement possible. Dès lors, beaucoup de questions se tissent autour de ce sujet. Quelle place puis-je laisser à mes émotions ? Comment rester professionnel ?
Au travers de ce mémoire, j’ai donc cherché à mettre en avant les attitudes à adopter dans une situation de deuil. Pour ce faire, j’ai effectué cinq entretiens semi-directifs avec des enseignantes qui ont su m’aider en m’apportant leurs expériences. J’ai ensuite analysé ces données pour en arriver finalement à une conclusion personnelle.
Filière
Enseignement primaire
Titre obtenu
Bachelor of Arts in Pre-Primary and Primary Education
Language
  • French
Classification
Education, teaching
License
CC BY-NC-SA
Persistent URL
https://roar.hep-bejune.ch/hepbejune/documents/323751
Statistics

Document views: 89 File downloads:
  • FP_2022_MEM_BalmerCamille.pdf: 101